Qu’est-ce que l’investissement durable?

Définition selon l’Union Européenne

Comme pour un label bio ou commerce équitable, les critères précis que doit respecter un investissement pour être qualifié de durable varie d’un Etat et d’une institution à l’autre. Dans cet article, nous nous focalisons sur la définition de l’investissement durable selon l’Union Européenne.

Selon l’Union Européenne, un investissement est dit durable s’il répond à un ou plusieurs des 3 critères ci-dessous :

  • 1) Un investissement qui respecte certains critères environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (critères dits « ESG »).
  • 2) Un investissement qui respecte les critères du point 1, et poursuit par ailleurs un des six objectifs ci-dessous (dit « Taxonomie européenne ») : L’atténuation du changement climatique L’adaptation au changement climatique L’utilisation durable et la protection de l’eau et des ressources marines La transition vers une économie circulaire La prévention de la pollution et son contrôle La protection et la restauration de la biodiversité et des écosystèmes
  • 3) Un investissement dont les principales incidences négatives sociales ou environnementales sont documentées. Par exemple, cela peut correspondre à une entreprise qui va publier un rapport sur les inégalités de salaire homme/femme ou sur son taux d’émission carbone.

Comment investir dans un produit durable ?

La plupart des produits financiers sont en train d’être classifiés selon cette norme européenne (immobilier, matières premières, fonds…). A l’avenir, les institutions financières vont donc recommander de plus en plus de produits durables.

Avantages et inconvénients de l’investissement durable

  • Impact : l’investissement durable permet d’avoir un impact social ou environnemental positif sur le monde réel.
  • Risque : il existe aujourd’hui encore peu de produits durables qui vous garantissent contre les pertes, contrairement à d’autres produits financiers (ex : voir module sur les placements monétaires). Investir dans un produit durable implique donc d’être prêt à perdre une partie ou l’intégralité de son capital.
  • Diversification : l’offre de produits durables est en pleine expansion mais reste plus limitée aujourd’hui que les produits non durables. Investir exclusivement dans des produits durables peut donc affecter la diversification de votre portefeuille.