Les investissements durables: SDG, ESG, ISR, investissement à impact… quelle est la différence?

Les investissements durables sont devenus de plus en plus populaires ces 10 dernières années. Leur bonne performance pendant la crise du Covid a accéléré leur adoption par une grande partie des investisseurs, y compris des investisseurs particuliers.

Ce type d’investissement est parfois désigné sous le terme ESG, ISR ou encore SDG. A quoi ces différentes dénominations font-elles référence?

Les Sustainable Development Goals (Objectifs de développement durable)

En 2015, l’ONU a mis en place 17 Sustainable Development Goals (SDG ou objectifs de développement durable) qui correspondent à une actualisation des Millennium Development Goals (MDG), établis 15 ans auparavant.

Les Objectifs de développement durable (ODD) ou Sustainable Development Goals (SDG) incluent la faim zéro, un plus haut niveau d’éducation, une énergie verte, une réduction des inégalités, des villes et des collectivités durables sont certains des objectifs fixés comme un appel à l’action aux pays du monde entier.

Les 17 objectifs de développement durable sont repérables par des noms courts pour en faciliter la communication :

  1. Éradication de la pauvreté ;
  2. Lutte contre la faim ;
  3. Accès à la santé ;
  4. Accès à une éducation de qualité ;
  5. Égalité entre les sexes ;
  6. Accès à l’eau salubre et à l’assainissement ;
  7. Recours aux énergies renouvelables ;
  8. Accès à des emplois décents ;
  9. Bâtir une infrastructure résiliente, promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous et encourager l’innovation ;
  10. Réduction des inégalités ;
  11. Villes et communautés durables ;
  12. Consommation et production responsables ;
  13. Lutte contre le changement climatique ;
  14. Vie aquatique ;
  15. Vie terrestre ;
  16. Justice et paix ;
  17. Partenariats pour la réalisation des objectifs.

Lors de la conférence internationale d’Addis-Abeba (Éthiopie), en juillet 2015, la facture totale du développement a été chiffrée à 2 500 milliards de dollars sur quinze ans.

Les objectifs, qui doivent être atteints d’ici à 2030, ont pour but de préserver la planète et la société.

Les investissements socialement responsables (ISR)

Les investisseurs dits ISR ou SRI en anglais, sont des investissements respectant des critères environnementaux et sociaux.

En juillet 2013, l’Association française de la gestion financière (AFG) et le Forum pour l’investissement responsable (FIR) publient une définition visant à préciser le rôle de l’ISR : « L’ISR (Investissement Socialement Responsable) est un placement qui vise à concilier performance économique et impact social et environnemental en finançant les entreprises et les entités publiques qui contribuent au développement durable quel que soit leur secteur d’activité. En influençant la gouvernance et le comportement des acteurs, l’ISR favorise une économie responsable »2.

Les investissements ESG

Par ailleurs, de plus en plus d’investissement sont dits ESG. ESG signifie Environnement, Social et bonne Gouvernance.

L’investissement ESG consiste à réaliser un placement dans des actions ou des obligations d’une entreprise qui respecte certains critères liés à l’environnement, au social et à la gouvernance. En d’autres termes, cette stratégie a pour but d’évaluer non seulement les critères financiers classiques (rendement, etc.), mais aussi le comportement et les agissements d’un acteur économique avant de se lancer dans un investissement.