Gamification, intelligence artificielle, Blockchain… les grandes tendances de la digitalisation du secteur financier

La transformation digitale n’épargne aucun secteur, et l’univers bancaire et financier ne fait pas exception. Tour d’horizon des grandes tendances de digitalisation du secteur financier.

Intelligence artificielle : des chats bots à l’anticipation du cours des actions, l’IA prend ses quartiers dans le secteur bancaire et financier

Du back-office au front-office, l’IA concerne tous les métiers de la banque et de la finance. Dans la banque de détail, le grand public est déjà habitué aux interactions avec les chatbots et autres voicebots, qui jouent le rôle d’assistants virtuels. En arrière-plan, des analyseurs de mails tournent à plein régime pour identifier le degré d’urgence des demandes reçues et pré-remplir la réponse qui sera faite au client en fonction du type de problème rencontré.
En analysant et en scorant l’ensemble des interactions entre un client et la banque, l’IA est également capable d’éclairer sur les habitudes de consommation, et de prédire les chances de remboursement d’un crédit, par exemple.
L’Intelligence Artificielle se révèle aussi fort utile pour les applications fournissant du conseil en investissement. A partir d’un questionnaire rempli par le client, et en fonction de l’historique de ses transactions, les robots advisers sont capables de lui proposer un portefeuille compatible avec son profil de risque et sont à même d’effectuer des recommandations de produits financiers.

Lire aussi > Produit financier ESG : comment évaluer les attentes de vos clients va vous permettre de vendre plus

Dans la lutte contre la fraude, l’IA est amenée à jouer un rôle de plus en plus important, tant au niveau des paiements en ligne pour les particuliers, qu’auprès des banques d’investissement. En repérant les anomalies, l’IA améliore la détection automatique des fraudes, du délit d’initié aux simples erreurs humaines de type « fat finger ». Sur les marchés financiers, l’IA se révèle enfin un précieux atout pour prédire le cours des actions. Et de nombreuses autres applications restent encore à imaginer, tant le champ des possibles ouvert par l’intelligence artificielle est grand !

Blockchain : une montée en puissance sans précédent pour une transformation en profondeur des process

Pas un jour ne passe sans qu’une nouvelle institution financière annonce qu’elle va utiliser la technologie Blockchain pour transformer un pan de son activité. Opérations de change, gestion d’actifs, trade finance, paiements transfrontaliers… Il faut dire que les possibilités offertes par la Blockchain sont vertigineuses.
Cette technologie de stockage et de transmission des informations offre un niveau de transparence et de sécurité jusque-là inégalé, grâce à un mécanisme de blocs reliés les uns aux autres. Chaque bloc garde une trace de la transaction précédente et se lie au bloc suivant, selon l’ordre chronologique. L’information relative aux transactions est garantie inaltérable, grâce à la traçabilité offerte par la blockchain.

Parce qu’elle ne nécessite aucun organe de contrôle et qu’elle permet des échanges décentralisés, la blockchain permet de s’affranchir d’un nombre important d’intermédiaires. Or, compte-tenu des sommes colossales en jeu, la moindre économie réalisée sur les marchés peut vite représenter des sommes faramineuses.
Ainsi, selon une étude du cabinet IHS Markit, les revenus générés par des projets utilisant la Blockchain devraient dépasser les 100 milliards dès 2024 dans le secteur financier, pour atteindre les 462 milliards en 2030.

Gamification : un moyen de favoriser l’engagement des clients et d’améliorer leur éducation financière

LLa gamification consiste à rendre ludique des applications qui ne le sont généralement pas, afin d’encourager certains comportements. En cassant les codes et en rendant l’univers financier plus accessible, la gamification permet notamment de séduire les jeunes générations, qui sont plus à la recherche d’une « expérience bancaire » que de services bancaires au sens large. Débloquer des bons d’achats lorsqu’un certain palier d’épargne est atteint, mettre en place un système de points incitatifs dès que des investissements sont réalisés, agir sur l’éducation financière des clients grâce à des jeux… La gamification peut prendre diverses formes et servir de multiples objectifs.

 Lire aussi > Gamification dans le secteur bancaire et financier : quelles opportunités business ?

Chez Neuroprofiler, nous pensons que la gamification est un formidable outil pour aider vos clients à mieux comprendre les produits financiers dans lesquels ils investissent. C’est pourquoi nous avons développé une plateforme d’e-learning ludique, basée sur les principes de la gamification, pour démocratiser le monde de l’investissement auprès des épargnants. Pour rappel, les réglementations européennes imposent d’évaluer les connaissances financières des particuliers avant de leur vendre des produits financiers. Or, l’éducation financière des Européens est très largement améliorable… Grâce à EDUprofiler, vous avez donc la possibilité d’augmenter la vente de vos produits complexes, en agissant concrètement sur l’éducation financière de vos clients, tout en respectant la réglementation. Cette idée vous séduit ? Demandez une démo !